2015 marque la reprise du marché immobilier espagnol

vous cherchez à acheter un logement ?

Soumettez ce formulaire et bénéficiez de nos 25 années d'expérience et de notre solide réseau local.

    Maintenant que les les prix de l’immobilier espagnol se stabilisentles experts prévoient que l’année 2015 sera un tournant important pour le secteur. Toutes les régions ne connaissent pas la même croissance et la situation de l’investissement privé n’est pas idéale, c’est pourquoi leur attitude reste prudente. Toutefois, les nouvelles concernant le marché immobilier espagnol ont été très positives ces derniers temps.

    Prévisions

    spanish property news constructionLes prix de l’immobilier espagnol ont déjà baissé moins fortement que les années précédentes en 2014 et devraient s’arrêter en 2015. Ces nouvelles positives concernant l’immobilier espagnol sont accompagnées de prévisions positives d’Euroconstruct, un réseau de 19 instituts de recherche européens. Selon eux, pour la première fois depuis la crise, la construction résidentielle espagnole devrait augmenter de 5 % en 2015. Et ce n’est pas fini. L’année 2016 devrait être marquée par une hausse de 9 %, suivie de 11 % en 2017. En bref, selon Euroconstruct, cette année devrait marquer la reprise du marché immobilier espagnol.

    Une image diversifiée

    Dans le même temps, les experts restent prudents. L’amélioration du marché immobilier espagnol reste très localisée. Alors que dans des régions populaires telles que Marbella, des indicateurs de croissance de la construction ont déjà pu être observés en 2013, d’autres régions d’Espagne continuent d’éprouver des difficultés. “À court terme, le pays comptera à la fois des zones où les conditions sont propices au développement et d’autres où la crise se poursuivra”, explique le dernier rapport d’Euroconstruct, publié par l’ITEC, l’Institut espagnol des technologies de la construction. L’institut souligne que ses prévisions concernant la production de logements en 2016 et 2017 “ne sont solides qu’en apparence”.

    La balle est dans le camp du consommateur

    Malgré ces avertissements, les prévisions d’Euroconstruct sont les plus optimistes depuis des années. Il faudra du temps pour que les choses se répercutent sur les consommateurs, mais c’est aussi de ces consommateurs que dépend le marché immobilier espagnol. Euroconstruct a souligné qu’il fallait davantage d’investissements privés. L’immobilier à Marbella est un bon exemple d’un marché qui attire cet investissement nécessaire. Il ne fait aucun doute qu’avec le temps, tous les marchés immobiliers locaux d’Espagne suivront cet exemple prometteur. Attendons avec impatience d’autres nouvelles positives sur l’immobilier espagnol !

    Source : Spanish Property Insight